Leurs aspects négatifs

Cependant, il est important de remarquer qu'alors que le shochvertising se répand de plus en plus il est aussi de plus en plus critiqué par les consommateurs. Il y a un réelle souci sur l'inflence qu'une campagne de prévention choc peut avoir sur un public ignorant le contexte de l'image ou du spot. Elle peut aussi heurter trop fortement un individu (principalement les enfants) qui regarde la publicité sans un minimum de recul.

Par exemple, cette campagne préventive contre le SIDA:

Il est clair que si ces spots et affiches très explicites, tombent sous le regard non averti d'un enfant, les conséquences peuvent être très négatives. Cela pourrait être un obstacle à l'influence positive qui est l'objectif du shockvertising.

Est-il nécessaire de choquer autant pour éveiller la conscience aux risques encourus quotidiennement ?

Ou encore celle d'Action Contre la Faim ainsi que celle contre l'anorexie:

 

Ces deux campagnes utilisent la même image choc: la maigreur des personnes. Cependant pour une même photo de maigreur le message n'est pas le même. L'une nous fait culpabiliser sur la faim dans le monde alors que l'autre est pour nous montrer les effets néfastes de l'anoréxie.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site